Le Commerce Illicite de l’Or en République Démocratique du Congo et l’Affaire Argor

Septembre 29th, 2015 - Septembre 30th, 2015

Southern Africa Resource Watch (SARW) a organisé à Kinshasa, du 29 au 30 septembre 2015, au Fleuve Congo Hôtel, la Conférence sur le commerce illicite de l’Or congolais. La conférence a été organisée conjointement avec le programme Open Society Justice Initiative (Open Society Justice Initiative) de New York, en collaboration avec l’Ong TRIAL (Track Impunity Always) de Suisse. Les travaux ont été ouverts par le Ministre des Mines, Martin Kabwelulu, en présence des membres de son cabinet, du Secrétaire Général aux Mines, de quelques diplomates, des représentants des services spécialisés du Ministère des Mines, deux Ministres provinciaux des Mines (Sud-Kivu et ex-Province Orientale), sans oublier les délégués des entreprises minières et de la Société civile. Au total, près  de 50 participants ont pris part aux travaux. Le contexte dans lequel cette conférence a été organisée coïncide avec une conjoncture économique caractérisée par l’exportation frauduleuse de l’or produit en RDC. Les quantités de cette exportation frauduleuse  sont estimées à plus de 15 tonnes d’or qui sortent, chaque année, du territoire congolais, à partir particulièrement des Provinces  du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et Orientale (Ituri). 

Miner in the DRC
Sectors: 
Country: 
Fichier attachéTaille
PDF icon final_french_version_rapport_synthese.pdf291.49 Ko